Ce que l'on mange en Australie



Vous devez certainement vous demander : mais qu'est-ce qu'on peut manger d'exotique en Autralie ?

heu...

On reste dans notre lancée

À notre premier passage au supermarché, nous avons acheté des pâtes instantanées. Exactement la même marque que celle que l'on avait en Indonésie. (#LaHonte)

On avoue, il nous a fallu du temps de ré-adaptation dans ce pays "occidental". Ensuite, ça nous est passé.

Comme à la maison !

On a logé durant 28 jours chez l'habitant. Chez les Perez, nous faisions nos courses comme des grands, et on a trouvé vraiment tout ce qu'on a en France. Même du fromage français ! Bon, on vous passe le détail des prix. On a eu l'avantage de profiter des produits de base qu'ils pouvaient avoir. (sel, huiles, oeufs, oignon, cube de cuisson...)

Un grand MERCI à eux ! On a profité du super four pour faire des gateaux, de la tartiflette, et même quiche et pizza avec des pâtes maison. Bref, après 4 mois sans four, on s'est un peu lâchés.

On a été surpris de trouver aussi beaucoup de produits... avec le label bio européen ! Eh oui, on reste chez des sujets de Sa Majesté, il y a beaucoup de produits anglais. (qui n'auront peut-être plus de label européen dans 3 mois)

Antoine a soufflé ses 26 bougies autour d'une soirée crêpes ! Regardez-le comme il est gâté :

Pas de fruits originaux ici. Cependant, l'Australie ayant l'avantage d'avoir presque tous les climats sur son territoire, on n'a presque consommé que des produits australiens. Ce qui nous a vraiment surpris, c'est que tous les fruits soient frais, mûrs à souhait, et bons ! Melons, fraises, cerises, bananes, avocats, mangues. On a peut-être vraiment eu de la chance, mais ce qui est sûr, c'est qu'on n'est tombé que sur des fruits délicieux !

Dans notre résidence islaise, nos repas étaient pris en charge, et Ueli nous a très souvent cuisiné de délicieux dîners. Notamment à base de salade, épinard et fruits du jardin, mais aussi des spécialités plus locales comme...

Du wallaby

C'est le petit cousin du kangourou que l'on trouve absolument partout... dont beaucoup finissent inanimés sur le bord des routes. Forcément, c'est un animal très consommé.

  • Voici la version en burger à gauche (que nous avons mangé sur le marché) :

  • Et voici la version pot au feu, cuisiné par Ueli :

C'est bon ! Ça ressemble à du lapin, bien que la première version nous a fait penser à un hybride entre le poulet et le marquereau !

Fish and Chips

On a niama du fish au port !

Pas besoin de faire 17000 km quand vous pouvez traverser la manche en 2h d'eurostar. Cependant, on a mangé du poisson local, qui avait dû parler avec les baleines, qui nageait fièrement dans le plus grand océan du monde... Alala, gentil petit poisson. Et on s'est régalés ! Au soleil, en terrasse, en plein été austral, ah !

(C'était le petit paragraphe pour se la péter !)

Les boissons

Deux grandes découvertes à Hobart :

  • L'établissement (très dangereux) San Churro. Il s'agit d'une "chololateria" aux recettes espagnoles. Aucune idée pourquoi espagnole, si ce n'est qu'il propose le traditionnel plat de chourros à tremper dans le chocolat chaud. Après coup, on s'est dit qu'il y avait peut-être un lien avec le fait que les Espagnols ont ramené la boisson cholocatée du Mexique et l'ont répandue en Europe. En tout cas, on s'est renseignés : il n'existe aucun saint du nom de Chourro dans le panthéon chrétien. Coraline y a goûté 4 sortes de chocolats chauds (blanc, au lait, noir et à l'espagnole). En accord avec Antoine, qui n'y a pris quasiement que ça, c'est le chocolat chaud noir qui remporte les suffrages à l'hunanimité !

  • La Kombucha. Nous avons découvert cette boisson gazeuse chez nos amis. Il s'agit du résultat d'une culture symbiotique de bactéries et de levures dans un milieu sucré : thé ou tisane + sucre blanc (70 g/l) ou miel, jus de raisin. On en trouve à différent parfum, et ce dans tous les supermarchés du coin. C'est LA boisson à la mode. Ce serait une boisson traditionnelle, qui a l'avantage de servir d'automédication, notamment pour les troubles digestifs. C'est bon et c'est beaucoup moins sucré qu'un soda. On a été convaincus !

Finalement, on l'a bien rempli notre article sur la nourriture tasmanienne !

Bon appétit !

Antoine & Coraline