Les sites archéologiques de Lima



C'est sur la côte du Pérou que se sont développées les civilisations des Andes, c'est à dire les cultures qui apparaissent (et disparaissent) entre -3000 et 1500 au Pérou. Il y a différentes périodes, avec généralement une culture dominante, qui influence toutes les autres. Parmi les plus connues, on peut citer :

  • les Nazcas, qui ont fait de gigantesques dessins au sol, que l'on ne peut voir que de haut. (Nous ne nous sommes pas lancés dans le survol de Nazca, car pas dans notre secteur et très cher)

  • Les Mochicas ou Moches (lire "motchica" et "motché", hein), qui sont connus pour leur céramique érotique.

  • Les Incas, le dernier empire très fantasmé, qui s'est bien fait masacrer par les Espagnols.

Mais il y a eu plein d'autres cultures qui ont brillé par leur architecture, leur orfèvrerie, leur textile, etc.

Le site de Huaca Pucllana

(lire Ouaka Poukyana)

C'est un site archéologique situé en plein cœur de Lima. Nous avons visité les restes de cet ancien Huaca, c'est-à-dire une pyramide à degré en terre crue à usage funéraire. C'est un site qui a été construit à une période comprise entre 200 et 650, par ce que l'on appelle la "Culture Lima", c'est-à-dire les peuples vivants dans les vallées qui se trouvent actuellement dans la ville de Lima. Il a ensuite été occupé par plusieurs cultures, dont les Wari, qui ont terminé le sommet de la pyramide entre 800 et 1000. Elle a été ensuite abandonnée avant l'empire inca.

Voilà ce que ça donne :

Les murs sont constitués d'une succession de portions formant un V ou un V inservé :

Cette technique et les espaces entre les briques de terre séchée sont des éléments anti-sismiques qui ont permis à la pyramide de rester debout.

Voici ce que l'on voit d'en haut :

Mais il faut imaginer qu'à l'époque, le site était 5 fois plus grand, et que la vue donnait sur la mer, située à 1km de là. Je vous ai précisé plus haut qu'il avait un usage funéraire (pour les riches, hein) et rituel. Voici ce que ça donne en image :

Le site de Pachacamac

Le nom vous dit quelque chose ? Oui ! C'est dans Tintin, Le temple du soleil ! Tintin et Haddock arrivent à Callao (qui est une ville proche de Lima à côté de l'aéroport). C'est parce que le professeur Tourneseol s'est fait enlever, et se trouve à au bord du Pachacamac, un bateau.

Bref, revenons à notre vrai Pachacamac, qui est une ville désertique à 18km de chez nous. On y va en bus.

Petit point sur les bus à Lima :
  • il y a une ligne de métro aérien qui part juste au-dessus de Pachacamac, et qui rejoint le Nord de Lima.
  • il y a la ligne de bus métropolitain, qui circule au milieu de l'autoroute et qui a aussi un axe Nord-Sud.

  • Il y a plein de lignes de bus privés : on comprend le circuit par tous les noms d'avenues qui sont écrits dessus, et ils ont tous les tarifs un peu différents entre 1 sol et 1,7 sol.

  • Il y a plein de vans, qui coûtent généralement 0,5 sol qui sont moins... à jour sur leur contrôle technique.

Du côté de Pachacamac, on est plutôt sur de la banlieue pauvre, avec des rues qui sont parfois en terre battue, et il y a beaucoup de déchets dans les rues.

Après un combo bus + van, on arrive au site archéologique. Sur la carte, le site fait au moin 4 ou 5 km2, dont 1km2 de site visitable. Le weekend, il y a la possibilité de louer des vélos pour se déplacer sur le site, mais on est vendredi. On peut aussi prendre une visite guidée, qui, on le comprend plus tard, transporte tout le monde en bus. Pour nous, ce sera donc l'option à pied (on se sent un peu seuls), et ça nous fait un petit entraînement de rando dans le désert.

On commence par le musée tout neuf qui explique le site par de nombreux schémas, images, plans, maquettes et objets.

Pachacamac est un grand site religieux pré-colombien, dédié au soleil. Comme dans Tintin me direz-vous, mais il y a pléthore de temples du soleil. C'était un site de pèlerinage très important, avec des fidèles qui venaient de tout le Pérou.

On se lance donc dans le parcours du site, où des maisons et temples se succèdent, pour finir au sommet du temple du soleil. C'est parti !

Le site est tellement immense que l'on voit plein d'archéologues et d'ouvriers qui travaillent sur le site.

On imagine que d'ici quelques années, le site sera restauré, haut en couleurs, et en réalisme.

A bientôt !

Coraline & Antoine