Une semaine à Bali



Notre semaine à Bali à été très riche en émotions et en activités !

On avait notre petit programme tous les jours, qui s'est parfois vu boulversé par un imprévu, et le soir nous étions si fatigués qu'on s'est couché assez tôt chaque soir. Voici donc nos aventures, avec en invités spéciaux, Servane et Hưng !

Traversée entre l'île de Java et l'île de Bali

Nous prenons le train de nuit à Yogyakarta pour arriver au petit matin au bout de l'île. Comme tout train qui circule la nuit, on s'attend à avoir des couchettes... Mais pas du tout ! c'est un train tout ce qu'il y a de plus normal. On va donc avoir du mal a dormir, car ce n'est pas du tout confortable.

À la gare, on tombe sur une belge (flamande, donc on parle anglais) qui se rend également au Ferry pour aller à Bali. On fait connaissance et on papote ; cela faisait longtemps qu'on n'avait pas échangé avec des Européens.

La distance entre Ketapang et Gilimanuk est de moins de 5km, mais la traversée dure 30min, car le bateau dessine un arc de cercle, certainement à cause du fond.

Arrivée à la station de ferry de Bali... on retrouve une ambiance que l'on connait bien : 5 hommes nous entourent et insistent pour savoir où l'on va et nous proposer leur prix. On pensait prendre une alternative par notre application, mais nous découvrons qu'à Bali, elle est bannie de tous les endroits touristiques (où seulement autorisée à déposer des gens). Nous n'avons pas trop d'alternative et trouvons un vieux mini-bus tout défoncé pour la modique somme de 200 000 roupies indonésiennes, soit 11,50€ euros pour faire les 15km qui nous sépare de la ville où l'on veut aller. Le dirigeant de l'hôtel nous dit après coût que ça aurait du nous coûter 40 000 par personnes.

Première journée au calme

Comme on est crevés, on commence par renoncer à une excursion avec les trois Allemandes qui dorment dans le même dortoir que nous. Elles vont découvrir un parc naturel avec un guide, et il aurait fallu que l'on commence par louer un scooter. De plus, le guide est assez cher. On préfère aller explorer les lieux à pied. Au programme donc : balade et baignade !

  • On découvre une zone de mangrove

  • et des arbres rouges magnifiques

  • On finit par découvrir une plage de rêve absolument déserte

  • on finit cette crevante journée par un jus dans un bar à cocktail en bambou

Ubud

Notre deuxième journée se déroule essentiellement dans les transports pour rejoindre la ville d'Ubud, dans le centre de l'île. On y louera notre scooter et y commenceront à repérer les lieux avant que Servane et Hung ne nous rejoignent dans la nuit.

On sera dérangés durant la soirée, par un groupe de quatre Français qui avaient décidé que les parties communes de notre nouvel hôtel leur serviraient de salle de réunion et de bar. Grrr...

Ubud est pleine d'activités !

  • La Monkey Forest (la forêt des singes) : C'est l'attraction la plus touristique, car il y a des singes partout, et il y a beaucoup d'employés pour les nourrir et les canaliser.

  • des temples balinais

  • une grotte (la grotte de l'éléphant pour être précis)

  • des rizières

Sortir des sentiers bâtus

  • Un petit tour dans un cratère de volcan

Bali et Ubud en particulier étant très touristique (en comparaison à ce que nous avons vécu sur l'île de Java), les scooters ont été un bon moyen de circuler un peu plus par nous-mêmes. Nous avons notamment été jusque dans le gigantesque cratère du Mont Batur, au nord-est de l'île. L'intérieur du cratère est occupé par deux petits volcans et un grand lac. Malheureusement, à part une jolie balade, il est très difficile de trouver de quoi faire, car le lac est un marécage est n'est pas accessible. On a tout de même trouvé un petit hôtel presque vide où a pu boire un coca :)

Fait très étonnant, une multitude de petits coins de terre servent à faire pousser des tomates et des choux, à côté de terrains totalement brulés par la dernière coulée de lave, 18 ans plus tôt. C'est un paysage atypique qui vaut le détour !

  • une plage aux pirates !

Alors qu'on faisait le tour de la péninsule sud de Bali, on a lu sur internet que la cave du trésor de Pirate des Caraïbes était par là. On ne pense pas l'avoir trouvé. En revanche, on a trouvé la plage secrète (et on ne vous révèlera où elle se trouve que contre une montagne de chocolat !)

L'eau avait une couleur et une température incroyable, autant vous dire qu'on a même pris des coups de soleil !

Les temples de la côte

La côte de l'île de Bali est ceinte de sept temples surplombant la mer. La légende raconte que depuis chacun des temples, on aperçoit le suivant. Certains remonteraient au XVe siècle. Ce sont les attractions principales de l'île. C'est à chaque fois quelque peu décevant, car on ne peut pas rentrer dans le temple, seulement le contourner, et on est même obligés de porter le sarong (cette tenue traditionnelle et règlementaire à base de jupe).

Voici les règles à suivre :

  • Uluwatu

  • Tanah Lot

Bonus

Comme vous avez eu la bonté de nous lire jusqu'à la fin, voici le bêtisier balinais !

  • "Nan mais c'est pourri c't'endroit, vous voulez pas aller à la plage plutôt ?"

  • "Alors les gars, je vous explique, à 3, il faut sauter dans la vague."

  • "3 !"

  • "Euh, attends, on l'a garé où déjà notre bâteau ?"

  • "À l'abordage !!!"

  • "À L'ABORDAAAGE !"

  • "Bon, alors on le gare : là ou là le bâteau ?"

  • "Ben, je vous avais bien dit qu'il fallait pas le garer là le bateau."

  • "Ouais, ben on va faire... Zzz."

A bientôt !

Coraline & Antoine