Vue d'ensemble de Lima



À chaque arrivée dans un nouveau pays, l'acclimatation est un moment important. Comme on vous l'a déjà longuement expliqué, la traversée du Pacifique a été très déboussolante. À peine étions-nous remis que l'heure était de nouveau aux réjouissances, je parle bien sûr du réveillon du nouvel an.

Notre nouvel an

Un peu compliqué de trouver quoi faire le 31 décembre et le 1er janvier, notre nature paresseuse a pris le dessus : petit réveillon dans notre super nouvel appartement, un bon gros film jusqu'à 23h50, et spectacle panoramique sur notre toit terrasse. En effet, nous avons eu la surprise de découvrir la tradition de passage à la nouvelle année dans la capitale péruvienne : tout le monde lance des feux d'artifice là où il est. Dans notre quartier, au moins 10 feux d'artifices entre 00:00 et 00:20. Même nos voisins ont lancé leur petit explosif (autant dire, qu'à 5m d'eux sur notre toit-terrasse, on est rentrée fissa à l'intérieur, car on avait pas spécialement envie de croire qu'ils savaient ce qu'ils faisaient.) Le spectacle n'en pas moins profitable !


Le Pérou

Pour resituer un peu la géographie d'Amérique Latine, que nous avons découverte en même temps que notre arrivée au Pérou, voici où nous nous trouvons actuellement :


View Larger Map

Lima est la capitale du Pérou, située à peu près au milieu de la côte. C'est d'ailleurs une bande côtière d'envion 200km de largeur qui est la partie peuplée du pays. Dans cette région se sont développées les sociétés andines pré-colombiennes (c'est-à-dire avant l'arrivée des colons Espagnols). Le paysage est ensuite celui des montages de la Cordillères des Andes, culminant à 6768m d'altitude (Le Pérou compte un cinquantaine de montagnes de plus de 6000m). C'est dans cette deuxième région qu'à régné le fameux empire Inca, la dernière société andine, entre 1450 et 1530. À l'est, la forêt amazonienne commence. Le climat change énormément entre ces différentes régions. À Lima, nous avons eu une météo constante tout le mois de janvier, avec des journées chaudes (petite moyenne de 27°c), mais des soirées et des nuits fraîches. Les journées sont souvent couvertes, et parfois dégagées, ce qui fait monter la température. Le Pérou est donc coincé entre l'Océan Pacifique à l'ouest, l'Équateur et la Colombie au Nord, le Brésil et la Bolivie à l'est, et le Chili au sud.

Interrogation sur feuille double mardi.

Le quartier de Miraflores

C'est le quartier le plus central et le plus touristique : quartier côtier, très neuf, il offre des logements assez luxueux, un cœur économique, des restaurants et boutiques. C'est par là que notre exploration de Lima a commencé.

Le quartier de Barranco

Quand on suit la côte vers le sud, on arrive au quartier Barranco, numéro 2 pour la concentration de touristes. Très coloré, avec de petits escaliers, des cafés et des lieux de spectacles, c'est aussi là qu'on trouve une des seules plages de la capitale pour la baignade. (On ne s'est pas vraiment laissés tenter, connaissant l'état de l'eau des capitales, et la densité de personnes au m²)

Le centre historique

Le centre historique de Lima est classé au patrimoine mondial de l'humanité, comme exemple de développement urbain et architecturale d'une ville coloniale. En regardant les bâtiments, on pourrait se croire dans n'importe quelle ville espagnole.

Le district de Lima

Il ne faut pas confondre la ville de Lima, qui est la capitale, avec le District de Lima qui est un quartier de la capitale, ni avec la province de Lima qui est ainsi sa région étendue. Le district de Lima est à peu près dans le centre de la ville, entre Miraflores et le centre historique. On est au croisement de plusieurs immenses avenues, et l'architecture y est très monumentale.

Il y a plusieurs musées et grands parcs où nous nous sommes baladés deux fois.

Entre ces jardins, rien de mieux qu'une pause chamanique pour régler toute sorte de problèmes (digestion, fertilité, mal de dos, travail, argent), ou lire votre avenir dans les entrailles d'un cochon d'Inde noir. Très utile.

Enfin, ce parcours nous amène au "Circuit magique de l'eau", un grand parc municipal crée il y a onze ans. Treize fontaines spectaculaires offrent différents tableaux sur de la musique classique.

On s'y est beaucoup amusé, jusqu'à ce qu'on rencontre une enfant démoniaque dans le tunnel d'eau, et que cette enfant, trempée, trouvait normal (sa mère aussi), d'aller dans le mauvaise sens de visite en mettant sa main dans les jets d'eau pour arroser à haute pression dans tous les sens.

Bref Lima est pleine de surprises !

A bientôt !

Coraline & Antoine